Après un violent orage, la ville de Bridgton se retrouve encerclée par un bloc de brume opaque et menaçant. Piégés dans un supermarché Billy et son père vont vite comprendre que l’horreur qui se cache dans le brouillard n’est que le reflet de celle qui vit dans le coeur des hommes… Brume montre au lecteur une autre facette de King, celui qui joue avec les frontières du réel, faisant appel à nos peurs les plus ancestrales : le monstre caché dans le brouillard, ou derrière le sourire de notre voisin…

EDITEUR : ALBIN MICHEL JEUNESSE
PAGES : 288
SORTIE : 02 OCTOBRE 2019
PRIX : 13,90€

Avant même de vous donner mon avis, pouvons-nous prendre 2 minutes pour admirer cette couverture? Raison même de mon achat avant de connaître l’histoire.

MON AVIS

Pour commencer, j’ai toujours voulu découvrir la plume de cet auteur que l’on ne présente plus et connu sous le nom du maître de la peur. Avec ce surnom, la petite nature que je suis n’a jamais osé sauter le pas. Pour preuve « Joyland » dort depuis près d’un an dans ma PAL.

Lorsque j’ai vu les deux parutions chez Albin Michel Jeunesse de Stephen King, j’ai sauté le pas. Simplement en me disant que si ça sortait dans une collection jeunesse, le niveau de peur devait être adapté.

Je ne me suis pas trompé là-dessus, pourtant le suspens et le malaise sont bien présent. C’est une très chouette découverte, surtout en cette période d’halloween, où peur et monstres font partie du décor.

Dans ce roman, nous partons à la découverte de David, notre personnage principal avec son fils Billy. Une brume bizarre s’est installée dans la ville après un violent orage. Le début de l’histoire met quelques pages avant de démarrer, histoire de poser les bases et de faire connaissance avec nos différents personnages. Étonnamment, c’était loin d’être ennuyeux parce que c’était ce genre de calme (trop) suspect. Et j’étais à l’affut d’un retournement de situation.

Le malaise a commencé à vraiment s’installer quand le roman devient un huis clos ; enfermé avec d’autres personnes, le danger rode dehors, il va falloir garder son calme et gérer la situation. Des clans se forment et des personnalités se révèlent et s’affrontent. C’était intéressant de voir comme chacun se met à gérer la situation, à faire des compromis ou à protéger les êtres tant aimés.

L’angoisse monte créscendo, la peur s’installe petit à petit au point de nous rendre accro à cet univers. Ce qui est étonnant, c’est que tout est écrit sans trop en faire, Stephen King gère sa plume de main de maître. Ce qui se cache dans la brume sort de son imagination mais il arrive à immiscer dans l’esprit du lecteur l’infime possibilité que tout ça ne soit finalement pas si impossible. Il donne à ces écrits cette part de réalité qui donne tout une dimension à son roman.

Il est certain que je ne vais pas arrêter de découvrir les bouquins de cet écrivain. J’ai passé un excellent moment au côté des personnages, et je me réjouis de découvrir de nouvelles têtes dans un autre univers. Si vous avez envie de vous plonger dans l’ambiance d’halloween sans trop avoir peur mais un peu tout de même, ce roman est parfait!

◊ PROCURE TOI TON EXEMPLAIRE ◊

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 + 25 =



Vous recherchiez quelque chose?